Le maître héroïque de Mesolongi, Spyros Moustaklis, parle exclusivement à iAitoloakarnania.gr!

Entretien avec Thanasis Bika
Date de publication: 21.09.2017

La vie n'a jamais été facile pour Christina Moustakli. Il a été sculpté hors des difficultés, il a été soigné par les obstacles et il a marché avec la douleur. Ce n'est pas si facile d'écrire l'histoire à votre porte.

1939 est née à Alepochori, en Arcadie, et cinq ans plus tard elle a perdu son père, un enseignant du village, qui a été exécuté par les rebelles. Donc unAprès avoir terminé ses études primaires, elle a quitté Komotini chez son oncle dentiste. Là, 1957 rencontrera Spyros Moustaklis pour la première fois. Elle a déclenché l'étincelle, mais la vie jouerait toujours un jeu dur ...

Après avoir été diplômé de l'école secondaire et fermé 18 ans, 1958, il est parti pour Athènes et essayé à l'université. Ainsi, à Athènes, l'étincelle devient un feu et 1996 est fiancé, tandis qu'à 18, juillet 1967 se joint au lien de mariage.

Ο «γολγοθάς» τους θα αρχίσει αμέσως, τους επόμενους μήνες, αφού η Χούντα έθεσε σε διαθεσιμότητα τον Σπύρο Μουστακλή και 4.000 αξιωματικούς με την ποινή «απόταξης με ενδείξεις». Οπότε μετά από την απόρριψη της προσφυγής του στο Συμβούλιο της Επικρατείας, απετάχθη στις 13 Νοεμβρίου 1967 με τον βαθμό του ταγματάρχη ως δημοκρατικός και αντίθετος του καθεστώτος της Δικτατορίας. Και ξεκινά η αντιδικτατορική δράση του…

1969 a été arrêté pour la première fois pour sa participation au groupe de résistance appelé «Free Grecs» et a été emmené par la sécurité dans un hôtel de Varybobi que les citoyens avaient transformé en prison. Pâques de 1970 a été envoyé à Samothrace et après environ un an, dans le village de Kastri dans la préfecture d'Arcadia et de nouveau à Samothraki. En été, je suis tombée enceinte de notre fille. Pendant tout ce temps, j'ai passé trop de temps seule à Athènes loin de ma famille. Sur 21 Décembre 1971 avec un décret émis a laissé tous les prisonniers libres. Spyros est retourné à Athènes et 29 1972 en janvier est né à notre fille. "

Από την Τρίτη 22 Μαΐου 1973, έχοντας την μικρή Ναταλία περίπου 18 μηνών αναζητούσε για 47 ημέρες τον άνδρα της και μετά το ιατρείο έτρεχε στην Γενική Ασφάλεια και έπειτα στο ΕΑΤ/ΕΣΑ με μια αγκαλιά ρούχα προκειμένου να βρει τα ίχνη του Σπύρου Μουστακλή. Αργότερα, θα τον βρει και σε τραγική κατάσταση θα είναι πάντα στο πλευρό του, φροντίζοντάς τον με τυφλή υποταγή.

Αυτή, λοιπόν, είναι η Χριστίνα Μουστακλή που στάθηκε δίπλα στον αείμνηστο αγωνιστή της αντιδικτατορικής αντίστασης, στη μαρτυρική ζωή του και έμελλε να θυσιαστεί, αλλά και να ανέβει μαζί του τον κακοτράχαλο ανήφορο της ελευθερίας.

Elle a été torturée avec lui. Mais aujourd'hui, laissant derrière laid, prend la mémoire à juste héros Mesolongitis, honneurs et continue à vivre avec l'héritage d'un filopatridos excessivement et combattant indomptable qui sacrifièrent pour la Grèce. Pλέον ετοιμάζει ένα βιβλίο-αυτοβιογραφία του βασανισθέντα αξιωματικού, με σπάνιες φωτογραφίες και ντοκουμέντα από την ζωή του, αλλά και μαρτυρίες από φιλικά πρόσωπά του.

Au cours de l'entrevue, la douleur entraîne de nouveau son visage doux et serein. Elle parle et embarrasse ses mains jouent avec une infirmière. Elle fait de longues pauses immergées dans les histoires timides du passé avec le regard fade et sombre de Lycabettus.

Comment avez-vous rencontré Spyros Moustaklis?

"Je suis allé à Komotini, où je l'ai rencontré chez le dentiste de mon oncle, Konstantinos Karouzakis, 1957. Il était alors capitaine et était venu en tant que patient. Nous avons gardé un contact et nous avons réuni 1960 à Athènes pour la première fois à l'université et nous l'avons rejoint de plus près. Finalement, 1966 a été engagé en juillet 18 1967 et nous nous sommes mariés et je me souviens depuis qu'ils ont commencé leurs problèmes de service à cause de leurs opinions politiques. "

A-t-il aimé Messolonghi? Parlait-il de son lieu de naissance?

"Avant que les Esprits ne soient torturés, Spiros parlait de Messolonghi et que, si tu lui disais, il y avait la conversation. Plus tard, en dépit de ses problèmes de motricité, il a toujours voulu assister aux Fêtes de Sortie et a généralement continué son chemin vers sa maison à Messolonghi. "

Il chassait la chasse. Est-il vrai qu'il est allé à nos places?

"Oui, allez régulièrement à la chasse à Pentalofo et dans la plaine de Lesini avec un chien de race noire Epagneul Breton, Nancy. Il était un chasseur et, chaque fois qu'il trouvait une chance, il prenait l'attirail et partait pour les zones de Mesolongi. "

Portait-il l'esprit mésolongien sans méfiance?

"Spyros a été très influencé par Messolonghi, son histoire et les frontières libres. C'est un grand honneur d'être nourri de cet endroit. Oui, Spyros était déraisonnable, agité, actif et immobile. Et d'imaginer deux choses se distinguaient d'une distance à Spyros. La raison et le mouvement. Et avec la mauvaise chose qu'ils ont fait, on dirait que ses deux qualités l'ont marqué. Et je me demande comment il s'est tenu sans ses ailes. "

Messolongi lui a-t-il donné les honneurs qu'il mérite?

"Messolonghi n'a pas honoré Spyros autant qu'il le devrait. Mesolongi n'est pas une capitale d'un comté, c'est une ville internationale. Par conséquent, ayant toute cette lueur qui lui doit l'histoire, elle devrait souligner la personnalité et la lutte de Spyros Moustakis. "

J'ai appris qu'il frappait constamment des allumettes, et vous lui avez appris que c'était de l'art mésolongi. Comment a-t-il réagi? Vous souvenez-vous d'un incident?

"Oui, nous avions un bol en marbre et nous nous sommes assis dans la cuisine et nous avons frotté des allumettes. Après l'avoir vu plusieurs fois, je lui dis de temps en temps: "Mesologyes n'oublie pas ton art" et je continue "Barouti et je t'aime". Il sourit un peu sans me répondre. Finalement, c'était un mélange de poudre à canon conçu pour les bombes improvisées car il était alors inconcevable d'acheter des explosifs. Spyros s'est également rendu à Agrinio pour Pâques et a fait du bronze, et il a également eu une photo quelques années avant son arrestation. Je me souviens d'un jour où je fabriquais des bombes auto-fabriquées avec la Lune en me disant «Où sais-tu à quel point tu as porté mal et que tu ne le savais pas? En effet, quand nous sommes partis, ils m'ont donné un petit bout de truc et ils m'ont dit de le mettre dans ton sac. "

Pensez-vous qu'il aurait pu s'échapper s'il est resté à Missolonghi dimanche 20 mai 1972 et n'est pas retourné à Athènes?

"C'était définitivement un événement fatal, mais je ne le sais pas. Spyros était dans le mouvement de la marine, et quand il a soupçonné que le mouvement a été trahi, il s'est échappé extraordinairement à Messolonghi. Il a pris des sacs qu'il a mis dans la voiture le soir et tôt le matin dimanche 20 May est parti pour Messolonghi. Évidemment, même si je n'ai jamais appris cela, je voulais cacher et détruire des disques. Peut-être que s'ils étaient là, ils auraient pu éviter la capture. Mais nous avons eu un accident avec notre fille brûlée à la main et face à une tasse de café chaud, alors elle voulait être à côté d'elle. Quand il est revenu à Athènes, il l'a arrêté dans l'après-midi autour de 5-6 mardi 22 mai pour sa participation au Mouvement de la Marine. Il est arrivé de brûler le petit, donc les choses ont changé. Ils ont regardé chaque mouvement, tout. "

Πως θα περιγράφατε τον εκλιπόντα σύζυγό σας;

"Je dirais qu'il était un homme explosif et énergique, sans œillères ni esprits étroits, mais avec des idées progressistes. Il était également perspicace et attendait avec impatience. Soit dit en passant, pour comprendre qu'il n'a aucun lien avec la logique militaire, dans des discussions amicales que nous les connaissons ne croyaient pas à ses paroles et les idées qui sont militaires et forcés de commencer son identité. Un exemple est le fait que quand il était dans Napoléon Zervas gauchistes les blessés très au sérieux et a été hospitalisé en Italie, mais plus tard a coopéré avec la résistance gauchiste à la junte. Il était ouvert d'esprit, tourné vers l'avenir et surtout un patriote. "

Quelles ont été les dates et les événements des tempêtes sombres de sept ans qui ont frappé Spyros Moustaklis?

«Η ταλαιπωρία του άρχισε όταν τέθηκε σε διαθεσιμότητα. Αν και κατέθεσε προσφυγή στο Συμβούλιο Επικρατείας, για να αναιρεθεί η ποινή της «απόταξης με ενδείξεις» που του είχε επιβληθεί, οι άνθρωποι της δικτατορίας δεν εξέτασαν καν την προσφυγή και στις 13 Νοεμβρίου 1967 απετάχθη με τον βαθμό του ταγματάρχη ως δημοκρατικός και αντίθετος του καθεστώτος της Δικτατορίας.

Puis, en 1969 il a été arrêté pour sa participation au groupe de résistance appelé « Grecs libres » et a été conduit par la sécurité dans un hôtel à Varibobi que la junte avait transformé en prison. Dans le 1970 de Pâques a été envoyé en exil à Samothrace et après environ un an, dans le village de Kastri Arcadia à nouveau Samothrace. En été, je suis tombée enceinte de notre fille. Pendant tout ce temps, j'ai passé trop de temps seule à Athènes loin de ma famille. Dans le 21 1971 Décembre par décret laisser tous les prisonniers libres et ESAtzides l'avertit: « Si vous êtes pris une seconde fois, puis, si vous laissez ici, ils vont ramasser quatre. » Spyros est retourné à Athènes et à 29 Janvier 1972 notre fille est née.

Le mardi mai 22 1973 et il avait tourné de Messolonghi, elle a pris l'enfant pour aller chez le médecin et Spiros est allé sous la maison pour attendre un peintre, que nous entrons dans l'appartement voisin. Autour de 5-6 cet après-midi a été arrêté et est depuis resté pour 47 jours manquants ...

Ils sont d'abord allés à la sécurité générale et quatre jours plus tard, à 26 mai, ils sont allés à EAT-EAA, où ils ont été soumis à la terrible torture afin qu'ils puissent l'envoyer à l'hôpital le jour suivant.

Εγώ, τον επισκέφθηκα στις 11 Ιουλίου 1973 στη νευρολογική πτέρυγα συνοδευόμενη από τον επίατρο του ΕΑΤ-ΕΣΑ Δημήτρη Κόφα και τον διευθυντή της νευρολογικής κλινικής του 401 Ανδρέα Δαβαρούκα. Στις 9 Ιουνίου φύγαμε από το 401 και πήγαμε στη Πολυκλινική όπου διέμεινε έως τις 24 Αυγούστου. Εκεί τον επισκέπτονταν συχνά ο Αλέξανδρος Παναγούλης και η Οριάνα Φαλάτσι.

Comment était-ce d'ignorer votre homme pour 47 jours?

«Μαρτύριο. Ήταν σα ν’ άνοιξε η γης και να τον κατάπιε. Ψάξαμε σε όλα τα νοσοκομεία, τηλεφωνούσα παντού, μα πουθενά. Από την μέρα που τον πιάσανε πήγαινα είτε στη Γενική Ασφάλεια στην οδό Μπουμπουλίνας, είτε στη πύλη του ΕΑΤ-ΕΣΑ. Ρωτούσα για τον Σπύρο και μου λέγανε ότι δεν υπάρχει τέτοιο όνομα. Πήγαινα για 47 ημέρες και έφευγα χωρίς να μου πουν που βρίσκεται ο άνδρας μου. Ακόμη και διεθνή Μέσα όπως η Deutsche Welle και το BBC αναρωτιόντουσαν “Που είναι ο Μουστακλής;” και “Χάθηκε ταγματάρχης στην Ελλάδα”. Κάποιος από το νοσοκομείο θα μπορούσε να τον είχε αναγνωρίσει και να έπαιρνε ένα ανώνυμο τηλέφωνο να μας ειδοποιήσει, αλλά φοβόντουσαν όλοι τότε».

Parfois, le commandant Giza vient me dire de partir lundi parce qu'il avait des informations. Je suis parti et, dans mon esprit, je tournais sur moi-même que quelque chose de terrible se passait. Finalement, il m'a dit qu'il était à l'hôpital.

Comment vous sentiez-vous quand vous l'avez vu pour la première fois après tant de jours de recherche?

"Voici le prochain oxymore. Bien que j'étais ravi de trouver après les jours 47, d'autre part l'image que mon prénom a été gravé à jamais. Quand je suis entré dans la pièce et j'ai vu Spyros, j'ai pleuré. Il avait partout des taches noires, il était comme un morceau de foie. J'ai fait trois jours pour dormir. "

L'autre jour après le dépôt d'une couronne par Prokopios Pavlopoulos au buste de Spyros Moustaklis, j'étais au premier plan quand il écoutait vos récits de la torture. Était-ce vraiment si dur?

"Spyros a été brutalement torturé par le régime de dictature de l'EAT-EAA, devenu un" crâne ". Dans cet espace, culminant dans la torture de Spyros, toutes les valeurs humaines ont été violées. Les grèves des EASA ont conduit à sa paralysie et à la perte de son discours. L'accident vasculaire cérébral fatal a été donné à l'artère carotide gauche et c'était comme un accident vasculaire cérébral.

Il est tombé, est resté paralysé mais n'est pas allé à l'hôpital. Ils l'ont laissé tout le samedi soir dans le sang et l'urine et sont allés à l'hôpital militaire général 401 à 9 dimanche soir. Après 20 et de plus longues heures. Quand ils croyaient qu'il était mort.

Selon le témoignage d'un officier de la marine qui a pleuré pendant 12 nuit pour le voir, dites-lui les ESAtzides « Regardez votre ami donc je vais le faire vous aussi » et comme il se souvient était merdique, blessé, avec du sang partout et un chiffon collant dans la bouche.

Avez-vous vécu avec eux des gens sauvages ou exécutaient-ils fidèlement les ordres du régime?

"Regardez les tortionnaires qui ont fait des commandements, ils disaient qu'ils étaient blessés et frappaient mal, c'était leur boulot, les pierres battaient ou les gens étaient pareil et pareil. Ils ont fait un énorme lavage de cerveau que nous devons punir parce que c'est une grande menace pour notre patrie.

Mais pour moi pire que les tortionnaires, ce sont les scientifiques que j'ai rencontrés. Je blâme surtout les médecins qui ont violé la loi d'Hippocrate.

Tous ont participé à toute cette aventure. En effet quand ils ont importé ils ont écrit "Michaelides" et il est venu d'un accident dans un hippodrome. Ils ont fait ce qu'ils voulaient dans un homme sans défense et ne jamais alertés d'un parent de son état et quarante-sept jours entiers cachèrent un mort vivant, conspirant avec les dictateurs et couvrant les bourreaux de EAT-ESA. Ils n'ont pas non plus présenté d'excuses pour toutes ces années, les scientifiques, les gens. "

Lorsque vous avez vu Stylian Pattakos dire d'un ton autoritaire: "Eh bien, nous avons fait, laissez-nous reposer" comment vous sentiez-vous?

"Que puis-je ressentir? J'avais su comment les officiers se comportaient, comme Chatzizisis, Spanos, mais aussi leurs médecins dans leur hôpital. Je n'ai pas été particulièrement impressionné par Pattakos, qui était également à la tête de la junte. Je ne suis pas surpris par son comportement inhumain, je les ai vécus. Tout au long de cette aventure, ils se moquaient de moi et ils me trompaient. Je me souviens d'une guerre nerveuse en me disant "Tu l'as choisi, eh bien, il n'aimait pas sa famille».

La lutte et le sacrifice de soi de Spyros Moustaklis étaient-ils justifiés pour restaurer la démocratie et sauvegarder les droits de l'homme?

"Regardez, la junte est tombée à cause de Chypre et du sang a été versé pour la restauration de la démocratie dans les sept années sombres. Maintenant, les gens qui se sont battus contre la dictature ont été reconnus, d'autres un peu plus, et de toute façon ils ne l'ont pas été. Mais les choses ne se sont pas passées comme elles le devraient. Le sang de Chypre et l'enveloppe qui ne s'ouvre pas, l'autorisation qui n'a pas eu lieu, alors nous ne pouvons pas parler de rédemption. L'obscurité a continué, j'espère que ça ne continuera pas. "

Il y a aussi les nostalgiques de la junte. Que leur diriez-vous?

"Ce sont des gens extrêmes, qui ne sont pas touchés par les inconvénients, les restrictions ou les événements dramatiques à Chypre. Ensuite, la plupart des nostalgiques semblent avoir été aisés, bénéficiant peut-être du régime, un traitement spécial. À moins qu'ils n'aient vécu dans un autre monde et n'aient pas eu à se heurter aux gens du dictateur ou à savoir qu'ils vous surveillaient. Je suis désolé pour ceux qui disent aujourd'hui "une junte a besoin de nous" parce qu'ils n'ont pas vécu la brutalité des gens qui ont amené la dictature en Grèce ".

Avez-vous déjà senti qu'ils vous regardaient?

"Ils ont été forcés de me regarder. Divers amis revenaient à la maison pour les regarder. Logiquement et je regardais, mais je ne comprenais pas quelque chose, ça n'avait pas d'importance. Ils seraient certainement intéressés par qui elle parle et où la femme de Spyros Moustaklis se déplace. Ils venaient de temps en temps dans mon bureau et hors de la sécurité, et ils faisaient des contrôles. "

Était-ce une période difficile pour les femmes et les enfants de la résistance?

"En tout cas. Je me souviens qu'après l'opération, je suis allée chez moi pour réconforter les femmes et les enfants des jeunes qui ont participé au bouclier et qui étaient en exil. Nous sommes restés en contact, comme la famille Bouloukos, par exemple. D'un autre côté, j'avais aussi ma famille où elle critiquait mon mari. Ils disaient pourquoi les autres officiers ne les touchaient pas et Spyros l'attrapa, alors il n'était pas un homme bon.

Ύστερα, για να πάμε στον εκάστοτε τόπο εξορίας ήταν ολόκληρη ταλαιπωρία, αλλά υπήρχε η προσμονή που τα ξεχνούσαμε όλα. Στη Σαμοθράκη ήταν άγονη γραμμή και έπρεπε να πας με το τρένο στην Αλεξανδρούπολη και μετά με καΐκι στη Σαμοθράκη. Άλλες γυναίκες μένανε εκεί, εγώ δεν μπορούσα είχα το ιατρείο, μόνο το καλοκαίρι καθόμουν παραπάνω. Εκεί, φτιάχναμε μικρές κοινότητες μεταξύ μας διότι ο κόσμος μας έβλεπε με κακό μάτι. Θυμάμαι, υπήρχαν γυναίκες που πήγαιναν σε κάτι ορεινά χωριά στο Θέρμο, όπου δεν υπήρχαν καν δρόμοι».

Êtes-vous en train de visiter Mesolongi plus?

"J'ai quelques années à faire. Maintenant, je ne vais plus à Messolonghi, il y a eu beaucoup d'absences dans le passé, mais je ne voudrais pas mentionner les détails parce qu'ils ne profiteront à personne. Si je pars, ce sera le cimetière Spiros ou la sortie. Je ne fais que correspondre avec le camp, m'informer et m'envoyer une invitation à chaque inauguration et à tout événement qu'ils font. Ils m'informent, ils sont typiques. "

Alors que votre livre sur Spyros Moustakis est presque en circulation, aimeriez-vous nous donner un petit avant-goût?

"A l'origine, bien que je ne sois pas originaire de Messolonghi, j'ai voulu rendre hommage à l'histoire de la ville sainte, de sorte que dans le premier chapitre, je voudrais faire une mention spéciale du lieu de naissance de Spyros. Je respecte et je voulais dédier le début du livre de Messolonghi. En particulier, je commence le livre avec les funérailles de Spyros à Messolonghi, un événement inhabituel pour qu'un livre commence à la fin d'une histoire. J'ai donc ressenti et senti, par conséquent, pour Messolonghi.

Il est presque prêt et sera publié à Noël. C'est une biographie de Spyros Moustaklis et en même temps l'histoire de la Grèce. C'est parce que, depuis les références aux termes de Spyros dans l'EDES, la Corée, la guerre civile, le mouvement de la marine et Chypre, tous ces événements sont une miniature de cette ère explosive.

Στο βιβλίο, αν και χρειάζονται εκατοντάδες σελίδες αφήγησης για τη ζωή και το μαρτύριό του, θα υπάρχουν σπάνια ντοκουμέντα. Παραθέτω προσωπικές ιστορίες όπως έζησα τα γεγονότα στο πλευρό του ανδρός μου. Επίσης, στο βιβλίο συμβαίνουν δυο τινά: Από τη μια οι προσωπικές μαρτυρίες από το ΕΑΤ-ΕΣΑ, το νοσοκομείο και το βιογραφικό του. Από την άλλη όμως τον Σπύρο Μουστακλή ως άνθρωπο, αξιωματικό, αντιστασιακό, ιδεολόγο τον περιγράφουν με συνεντεύξεις οι συνάδελφοί του. Αυτό το αποφάσισα προκειμένου να υπάρχει μια αντικειμενικότητα, εγώ δεν θα μπορούσαν τον κρίνω ως αξιωματικό κτλ. Έχω μεγάλη αγωνία διότι θέλω να είμαι αντικειμενική και να καταλάβουν οι αναγνώστες τι πραγματικά συνέβη με τη Χούντα στην Ελλάδα”.

Aujourd'hui, dans 2017, pouvons-nous profiter de notre liberté?

«Δεν μπορώ να σου πω ότι είμαι ευχαριστημένη. Ντρέπομαι για την κατάντια της χώρας μας και λυπάμαι για τους ανθρώπους που αγωνίστηκαν στη σύγχρονη ιστορία, από την Κατοχή έως τη δικτατορία. Είναι λυπηρό οι νέοι στην Ελλάδα σήμερα να αναγκάζονται να μεταναστεύσουν. Ντρέπομαι. Θα μπορούσαμε να είχαμε τις απαραίτητες υποδομές στη χώρα μας. Η γενιά μου δούλεψε πολύ σκληρά, σε μια εποχή δίχως γεωργικά μηχανήματα, υπολογιστές και ανέσεις, υπήρχε μεγάλη φτώχεια και φαίνεται ότι οι θυσίες πήγαν χαμένες και είμαστε πάλι στο ίδιο σημείο. Προπάντων σκέφτομαι το μέλλον των νέων που είναι καταρτισμένοι με πτυχία και αναγκάζονται να φεύγουν σε άλλες χώρες. Γνώρισα την μετανάστευση και τότε, αλλά κυρίως ήταν άνθρωποι με πρόβατα. Όχι, μορφωμένοι άνθρωποι που φεύγουν και τους εκμεταλλεύονται άλλα κράτη.

Les politiciens et la politique ont formé un système pourri. Malheureusement, cet endroit est obligé de payer et l'histoire est répétée. C'est un endroit doué de la nature avec les gens spirituels. La Grèce ne pourra pas devenir une grande force, et d'autres hydrates de carbone et autres huiles les exploitent, mais nous aurions pu investir dans notre culture, nos beautés et notre tourisme. Parfois, quand je les vois à la télé, j'ai honte d'être drôle et pas sérieux, de faire une opposition constante sans substance aux gens. J'espère qu'il y aura une homogénéité et un partenariat pour ramener notre pays à la vie. "

Que suggérez-vous aux jeunes?

"Lire, obtenir leur avis, juger les faits et décider en conséquence. En aucun cas, ils ne doivent devenir des instruments de chacun. C'est ce que je dirais aux jeunes aujourd'hui. "

Κλείνουμε αυτή τη συζήτηση με τους στίχους του Αντώνη Δωριάδη που δημοσιεύθηκαν στην Ελευθεροτυπία για το μαρτύριο του Σπύρου Μουστακλή:

« Il a appelé à témoigner / Il a parlé / Ses dents écrasées / Ses doigts écrasés / côtes écrasées / silencieux / Sa » poitrine brûlée / Son brûlée pied / par « abdomen brûlés / Il a témoigné / fragmenter le masques / Ils ont embrassé ses reins / Ils ont brisé ses testicules / Il était silencieux / Il regardait seulement / Des siècles plus tard / Avec des yeux / Jésus. "

Διαβάστε ακόμη…