La lutte pour la liberté des 1821 Grecs a inspiré de nombreux artistes grecs et étrangers, la sortie Mesolongi étant une source distincte d'inspiration et de création.

Au début de 19 siècle, le flux de soutien à l'affaire grecque a commencé en Europe. Les Phéniciens, excités par la lutte des Grecs pour l'indépendance, ont aidé de toutes les manières possibles. A travers leurs œuvres ils posent le problème de la Grèce soumise, envoient de l'argent pour la poursuite de la lutte, tandis que d'autres plus audacieux n'hésitent pas à se battre et à perdre leur vie aux côtés des Grecs.

En effet, le combat des 1821 Grecs a inspiré de nombreux artistes grecs et étrangers. La souffrance d'un peuple, déterminé à se battre jusqu'au bout pour sa liberté, a eu un impact direct sur l'âme et l'imagination de beaucoup de grands créateurs. L'intérêt des artistes étrangers pour la question grecque se révèle très clair dans leurs travaux.

Μια ξεχωριστή πηγή έμπνευσης και δημιουργίας αποτελεί η έξοδος του Μεσολογγίου. Η έξοδος τραγουδήθηκε από πολλούς ποιητές παγκόσμιας αίγλης, όπως ο Ουγκώ, ο Γκαίτε κ.ά. Ο αγώνας των υπερασπιστών του Μεσολογγίου, συμβολίζει από τότε την ελευθερία και τον ηρωισμό, αποτέλεσε πηγή έμπνευσης πολλών μεγάλων δημιουργών και απαθανατίστηκε στους εξαιρετικούς πίνακες του Ντελακρουά, του Ντελανσάκ, του Βρυζάκη κ.ά.

La sortie héroïque de Messolonghi 1826 et la mort de la bien-aimée de Lord Byron à Messolongi ont ébranlé Delacroix. Il dessine un tableau impressionnant, intitulé «La Grèce demeure dans les ruines de Messolonghi», et l'expose à la galerie Lembren «au profit des Grecs». La Grèce est désespérée de se tenir sur les cadavres des combattants et derrière elle se trouve l'ennemi qui soulève le drapeau.

IAitoloakarnania.gr a ​​rassemblé des œuvres d'art inspirées par l'Exode de Mesolongi:

Victor Hugo
"Les charmes du chagrin"

Ο Γάλλος συγγραφέας και ποιητής εμπνεύστηκε και υποστήριξε με θέρμη την προσπάθεια των Ελλήνων να αποτινάξουν τον Οθωμανικό ζυγό. Οι πρώτες ποιητικές αναφορές του Ουγκώ σχετικά με τον απελευθερωτικό αγώνα των Ελλήνων εμφανίζονται το 1826 με τη δημοσίευση στο γαλλικό Τύπο του ποιήματος “Τα Κεφάλια του Σαραγιού” (Les têtes du serail), εμπνευσμένου από την ηρωική Έξοδο του Μεσολογγίου, όπου εμφανίζονται μεταξύ των 6000 κεφαλών, που είχαν αποσταλεί στο σαράγι να συνομιλούν μεταξύ τους τα τρία κεφάλια του Μάρκου Μπότσαρη, του Επισκόπου Ρωγών Ιωσήφ και του Κωνσταντίνου Κανάρη.

Goethe
«Faust»

Le sage de Weimar, le grand Goethe, sur une scène de Faust B places
Efhorionas, le héros qui représente l'esprit de sa bravoure et sa
criant à Messolonghi: "Toujours haut!
Πάντα μακρύτερα να κοιτάζω!» ή «Immer hoher muss ich steigen, Immer weiter mussich schouen» (Πηγή: Το άρθρο τον Κ. Χατζόπουλου «Ο Γκαίτε, η ζωή και το έργο του» στη μετάφραση του «Φάουστ», έκδοση Κλασικά Παπύρου, σελ. 193.). Αποθεώνει έτσι τον Λόρδο Βύρωνα για τη θυσία του στο Μεσολόγγι, το οποίο υψώνει σε ιδεώδη και αιώνιο βωμό ανδρείας και le sacrifice de soi.

Solomos
"Limites libres"

Les frontières libres sont parmi les meilleurs travaux de Solomos et de la poésie grecque moderne en général. On peut aussi dire que c'est l'œuvre de Solomos, puisqu'il semble l'avoir occupé tout au long de sa période poétique mature.

Son thème est la lutte héroïque de Messolonghi pendant le deuxième siège de Messolonghi (1825-1826) comme la sortie désespérée à la veille du Pays de Galles. Le poète, à partir de cet événement historique particulier, remonte à la lutte de l'homme pour la moralité, sa liberté intérieure. Mais le projet n'a jamais été achevé et est venu nous en des extraits des «manuscrits structurés en trois Schediasmata1 chacun représente non seulement les différentes étapes de traitement et la perception poétique différente.

Aristote Valaoritis
"Messolonghi"

À sa tombe fermée, Messolonghi,
manche, nu, explosion,
ne livre pas les chars,
pas de tête inclinée ...

Il détient Christos Kapsalis comme son cimetière.
La robe du Despote est portée pour sa savane
et comme un météore enflammé vole dans ses cieux.
Et c'est enterrer en vain ...!

Dans le passage, les étoiles ont peur
qui le regarde et le partage humblement ...
Clary ne semble pas pâle et la dernière herbe de purée,
tué, le pied herbeux.

Theodoros Vryzakis
"L'Exode de Mesolongi"

"L'Exode de Mesolongi", Theodoros Vryzakis, 1853

La partie supérieure est l'uranium, le divin, où le Pantocrator est éclairé, encadré par les Chérubins. La partie centrale, qui est le thème central, comprend le conflit et la déposition des héros de Messolonghi, tandis que la partie inférieure symbolise la terre pure.

Dans ce tableau, Vryzakis l'a copié au moins deux fois. Deux des peintures originales ont été détruites dans le grand feu de Mesologi 1929. Le troisième prototype est conservé aujourd'hui à la National Gallery, tandis qu'une copie peut être trouvée à la galerie municipale de Mesolongi.

«Le sacrifice de Kapsalis»

"Le sacrifice de Kapsalis", Theodoros Vryzakis

Η αναπαράσταση της ανατίναξης της αποθήκης των πυρομαχικών από τον πρόκριτο Χρήστο Καψάλη, όταν όλα είχαν τελειώσει. Στη σύνθεση υπάρχουν αρκετές γυναικείες μορφές.

Le travail est à la National Gallery, dans l'annexe de Nauplie.

"La réception de Biron"

"La réception de Lord Byron à Messolonghi", Theodoros Vryzakis, 1861

La réception de Lord Byron à Messolonghi a été photographiée par 1861 dans la peinture à l'huile Theodoros Vryzakis et est exposée à la National Gallery.
Il représente l'arrivée des philhellènes anglais à Messolonghi au cours de laquelle il fut chaleureusement accueilli. Listed en provenance du port accompagné de son ami Edward John Trelawny, (1792-1881) un ruffian anglais et auteur d'une pluralité de soldats qui acclamer. Les autorités locales sont les bienvenues et Alexandros Mavrokordatos, qui l'avait invité, était obsédé par le respect.

Αντίγραφό του που φιλοτέχνησε ο Γιάννης Κασόλας θα βρείτε στη συλλογή της Δημοτικής Πινακοθήκης του Μεσολογγίου.

Eugene Delacroix
"Grèce sur les ruines de Messolonghi"

"Grèce sur les ruines de Messolonghi", Evgenios Delacrous, 1826

Ένα έργο εμπνευσμένο από την μάχη των Ελλήνων στην τρίτη πολιορκία του Μεσολογγίου, που απεικονίζει την προσωποποίηση της ηρωικής Ελλάδας. Η γυναικεία μορφή, στέκει όρθια επάνω στα ερείπια του Μεσολογγίου, που έχουν καταπλακώσει έναν αγωνιστή και είναι στραμμένη προς τον θεατή με τα χέρια σε στάση απόγνωσης. Το στήθος είναι μισοκαλυμένο και όχι εντελώς ακάλυπτο, όπως συνήθιζε ο Ντελακρουά σε άλλους «πολιτικούς» πίνακές του.

L'œuvre est actuellement au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, tandis qu'une copie est disponible à la Galerie municipale de Mesolongi.

Emil de Lansac
"L'abnégation de la mère"

"Le sacrifice de soi de la mère"
Emil de Lansac, 1827

Το μεγάλης αξίας έργο του Γάλλου ζωγράφου απεικονίζει μια Μεσολογγίτισσα, η οποία κατά τη διάρκεια της πολιορκίας της πόλης από τους Τούρκους, μετά τον θάνατο του άντρα της, αφού έχει σκοτώσει το παιδί της που κρατά στην αγκαλιά της, ετοιμάζεται να σκοτωθεί και η ίδια για να μη πέσουν στα χέρια των εχθρών.

Le grand travail que vous trouverez à la galerie d'art municipale de Mesolongi.

Alphonse de Neuville
«La bataille de Noël»

"La bataille de Noël", Alphonse de Neuville, 1835-1885

Le travail du peintre français est l'une des œuvres inconnues avec une scène de Messolonghi, car il n'est pas inspiré par la sortie Mesolongi. En particulier, il représente la bataille de Noël lors du premier siège de 1822 à Messolonghi. Nous l'avons ajouté parce qu'il a sa propre histoire et représente l'une des nombreuses et grandes batailles des combattants Mesolongi.

Musée d'Histoire et d'Art - Galerie municipale de Messolonghi

La collection de la galerie sont de grands projets de valeur artistique et historique pour la ville de Missolonghi, comme « Exode de Messolonghi » et « La réception de l'Av. Byron à Missolonghi », des copies des œuvres originales de Théodore Vryzaki, qui peignaient l'Ange Kasolas et Yannis Kasola respectivement. De plus, on peut admirer le précieux travail du peintre français François-Émile de Lansac, intitulé « Le sacrifice de la mère », qui représente une mère Mesolongitissa, qui, pendant le siège de la ville par les Turcs, après avoir tué l'enfant à côté de son mort, se prépare à retourner le couteau contre elle. Cette peinture a été donnée par Elena Eleuthe. Venizelos dans la municipalité de Messolonghi. Vous trouverez également une copie de l'œuvre de Delacroix « La Grèce sur les ruines de Missolonghi », inspirés par la bataille des Grecs dans le troisième siège de Missolonghi, représentant la personnification de la Grèce héroïque.

Le musée est situé sur la place centrale Markou Mpotsari, et il y a des tables Grecs exposés et des artistes étrangers avec des scènes des jeux Mesolongiton et de l'Exode héroïque, portraits de chefs grecs et philhellènes, gravures, cartes, pièces de monnaie, des médailles, des costumes traditionnels, des bustes des premiers ministres Mesolongiton, articles personnels et manuscrits de Lord Byron, ainsi que des images des deux voyages du poète philhellène en Grèce.

Square Botsari Markou 1 Messolongi, PC 30200
Tél.: + 30 26310 22134
Heures d'ouverture:
Δευ-Παρ, 09:00-13:30, 16:00-19:00